Le chanvre en construction ou rénovation thermique

Le chanvre est un matériau biosourcé de plus en plus utilisé en construction ou rénovation thermique. Ses principaux atouts sont ses qualités isolantes, acoustiques, hygrométriques, mais également son déphasage thermique plus important que celui de la laine de verre.

Utilisation du chanvre dans la rénovation du bâtiment ancien et le neuf

Utilisation du chanvre en construction ou rénovation thermique

Du fait d’une culture sans pesticides ni aucun produit phytosanitaire, le chanvre est un matériau sain et écologique doté d’un excellent bilan environnemental.

D’une part, ses caractéristiques et son comportement le rendent idéal pour l’isolation et le confort hygrothermique de l’habitat.

D’autre part, en rénovation thermique de bâtiments anciens, comme en construction ou éco-construction, sa simplicité d’utilisation le rend accessible aussi bien aux artisans qu’aux particuliers ou auto-constructeurs.

Enfin, des stages, réservés aux particuliers, permettent de découvrir les propriétés du chanvre, de la chaux, et de l’argile, afin d’acquérir les connaissances de base et d’aborder la mise en œuvre.

Le béton de chanvre en construction ou rénovation thermique

Le béton de chanvre est obtenu par mélange d’un liant minéral (la chaux), d’un granulat végétal issu de la plante de chanvre (la chènevotte) et d’une faible quantité d’eau. Il peut être appliqué à la main ou à la machine, projeté ou banché.

Ainsi, selon le dosage entre la chènevotte et le liant, les bétons de chanvre ont des caractéristiques mécaniques, thermiques et acoustiques qui couvrent différents domaines d’application (mur, sol, enduit, toit, etc.).

Enfin, le béton de chanvre de part la structure poreuse de la chènevotte :

  • assure l’isolation thermique et phonique,
  • permet la régulation des échanges hydriques,
  • confère une résistance importante aux déformations mécaniques.

Pour en savoir plus : C’est quoi le béton de chanvre ? Application du béton de chanvre : béton de chanvre banché ou béton de chanvre projeté ?

Les enduits chaux chanvre

L’enduit chaux chanvre est un mélange de chaux, de chanvre (la chènevotte) et d’eau. De plus, selon le calibre du chanvre employé, l’enduit chaux chanvre peut être utilisé soit, comme un enduit isolant, permettant la correction thermique des vieux murs en pierres, terre, briques, soit, comme un enduit de finition ou de décoration.

Généralement, en intérieur, une couche de quelques centimètres (6 à 8 cm) d’enduit chaux-chanvre est idéale pour supprimer l’effet de paroi froide d’un bâti ancien. Cela, sans perturber son équilibre hygrométrique, et tout en préservant son inertie. Ainsi, il participe au confort thermique, mais aussi acoustique, de votre habitat qu’il soit neuf ou ancien.

Par contre, pour une application en extérieur, il est conseillé de se renseigner auprès des fabricants.

Enfin, son application peut se faire manuellement ou à la machine à projeter.

Pour en savoir plus : Les enduits chaux chanvre

Les enduits terre chanvre

L’enduit terre chanvre, mélange de terre argileuse servant de liant et de chanvre (la chènevotte), est un enduit isolant. Par ailleurs, il peut s’utiliser en construction neuve ou en rénovation.

En outre, pour une application en intérieur, une couche de quelques centimètres  d’enduit terre-chanvre est idéale pour supprimer l’effet de paroi froide d’un mur ancien, sans perturber son équilibre hygrométrique, et tout en bénéficiant de son inertie.

En plus, du confort thermique il participe également au confort acoustique de l’habitat.

Enfin, son application peut se faire manuellement ou à la machine à projeter.

Pour en savoir plus : Les enduits terre chanvre

La brique ou bloc de chanvre en construction ou rénovation thermique

La brique de chanvre ou bloc de chanvre est pré-fabriquée en atelier à l’aide de béton de chanvre dont la composition et les dimensions varient selon le fabricant.

Par contre, les briques de chanvre n’ayant pas les caractéristiques mécaniques suffisantes pour être porteuses, elles sont systématiquement utilisées avec une ossature porteuse.

Pour en savoir plus : La brique de chanvre ou bloc de chanvre

Le feutre de chanvre

Le feutre de chanvre est un isolant naturel biosourcé vendu sous forme de rouleaux ou de bandes.

Il s’utilise principalement comme sous-couche isolante phonique ( rupture phonique entre matériaux durs ) et permet d’atténuer les bruits d’impact.

Pour en savoir plus : Le feutre de chanvre

La laine de chanvre ou fibre de chanvre

La fibre de chanvre, ou laine de chanvre, correspond à la partie extérieure de la tige. Elle est séparée de la chènevotte par une opération de défibrage mécanique. Aujourd’hui, elle s’utilise principalement pour l’isolation des maisons sous forme de vrac, panneau semi-rigide ou rouleau isolant texturé.

Tout d’abord, les propriétés de la laine de chanvre sont similaires aux laines minérales et s’utilise de la même manière.

En effet, comme ces dernières, les performances d’isolation thermique sont permises par l’air emprisonné dans le réseau de fibres qui a une conductivité thermique faible s’il est maintenu immobile.

De plus, la porosité de la fibre lui confère également une faible conductivité thermique intrinsèque.

Enfin, la structure de la fibre de chanvre lui donne également une bonne résistance mécanique qui lui permet de conserver ses performances isolantes en cas de compression/extension importante.

Pour en savoir plus : La laine de chanvre ou fibre de chanvre

La paille de chanvre ou chènevotte

La chènevotte représente 55% de la composition de la plante du chanvre. Elle est séparée du cœur de la tige par défibrage, puis dépoussiérée et triée. On obtient ainsi de petits copeaux rigides dont l’usage varie en fonction de son calibre.

Par exemple, la chènevotte s’utilise :

  • mélangée avec un liant (chaux ou terre), pour isoler des maisons,
  • en vrac, pour le remplissage des cloisons ou des combles,
  • comme paillis végétal,
  • comme paillage pour les animaux (litière de chat, de chevaux).

Pour en savoir plus : La paille de chanvre ou chènevotte

Chanvre rongeurs et insectes

Pour conclure, la stabilisation du chanvre par la chaux est essentielle pour sa durabilité. Ainsi minéralisé, le chanvre est naturellement fongicide, inhospitalier pour les rongeurs et les insectes, non­ inflammable et résistant à l’humidité.

Liens utiles

béton de chanvre banché