Quels sont les effets psychoactifs du chanvre ?

Publié le : 07 mars 20224 mins de lecture

Le chanvre est une plante composée de CBD et de THC, des molécules cannabinoïdes. Bien qu’il s’agit d’une stupéfiante interdite dans de nombreux pays, il importe de dire que ses principes actifs peuvent être bénéfiques pour la santé. Il faut cependant noter que pour les consommateurs, ce sont surtout ses effets psychoactifs qui les intéressent. Quels sont-ils ?

Une sensation d’euphorie

Consommer du chanvre entraîne une sensation d’euphorie. Cela est dû à la présence de THC dans le produit. Les effets sont ressentis généralement quelques minutes après l’inhalation, s’il s’agit par exemple d’un vapotage ou d’une substance à consommer de cette manière. Pour l’ingestion, les effets apparaissent environ une heure après.

Dans les deux cas, cette sensation d’euphorie dure entre 2 et 8 heures en fonction de la quantité ingurgitée et la manière dont cela s’est fait. Les effets peuvent également varier en fonction de l’individu. Certains sont plus sensibles que d’autres et peuvent donc ressentir des sensations plus fortes ou plus profondes. C’est d’ailleurs pour cette raison que le chanvre est interdit par la loi, sauf bien sûr pour un traitement médical suggéré par un médecin compétent et certifié.

Une exaltation psychique modérée

Les personnes qui consomment du chanvre peuvent sentir à un moment donné, une exaltation psychique modérée. Cela signifie qu’elles se trouvent dans un état d’excitation intellectuelle et psychomotrice. En d’autres termes, elles ont l’impression d’être comblées de bonheur et de pouvoir tout accomplir. Ces effets sont toujours dus à l’action du THC sur le cerveau. Il faut cependant noter que des effets opposés peuvent apparaître en fonction de la concentration en THC du chanvre pris par la personne concernée.

De plus, il faut savoir que ces effets sont atténués chez les usagers quotidiens. Cela s’explique entre autres par le phénomène de tolérance. Avec le temps donc, il se peut que les sensations ressenties soient moins intenses.

Une ivresse pathologique

Si le chanvre n’est pas pris correctement, c’est-à-dire dans des circonstances inadaptées ou en surdosage, cela peut engendrer une anxiété. Dans le pire des cas, le consommateur fera face à un sentiment de persécution et deviendra paranoïaque. Pour éviter de telles situations, il est vivement recommandé de toujours demander l’avis d’un professionnel.

Les effets obtenus dépendent étroitement de la qualité et des composants du chanvre consommé. Il faut également prendre en compte les antécédents médicaux et psychiatriques du patient. De plus, il faut savoir que certains dérivés du chanvre sont bénéfiques pour la santé et acceptés par la loi. Il peut donc être plus avisé d’aller dans ce sens.

Huile de chanvre : quelle est la posologie efficace ?
Cheveux : le chanvre favorise la croissance des cheveux

Plan du site